Maison de Ventes aux Enchères - 22, rue Drouot - 75009 Paris - France - T. +33 (0)1 42 46 96 95 - F. +33 (0)1 45 23 16 32 - contact@ogerblanchet.fr
  • United-Kingdom

BIJOUX ET MONTRES - OBJETS DE VITRINE - ORFÈVRERIE ANCIENNE ET MODERNE

vendredi 23 juin 2017 14:00
Drouot - Richelieu Salle 3
Informations sur la vente
BIJOUX ET MONTRES - OBJETS DE VITRINE - ORFÈVRERIE ANCIENNE ET MODERNE

Expositions publiques :
Le jeudi 22 juin de 11 h à 21 heures (#drouotnocturne)
Le vendredi 23 juin de 11 h à 12 heures

Experts :
Cabinet TEISSEIRE - PELLERIN
Experts en joaillerie et montres
8 rue Saint Marc - 75002 Paris

Magali TEISSEIRE
+33 (0)6 03 62 17 28

Anne PELLERIN
+33 (0)6 61 97 05 86

Pour l’orfèvrerie ancienne
lots 221 à 242
CABINET DECHAUT-STETTEN
Madame de NOBLET
01 42 60 27 14
Conditions de ventes
CONDITIONS DE VENTE

La vente est faite au comptant.
L’adjudicataire est le plus offrant et le dernier enchérisseur et a pour obligation de remettre ses noms et adresse. En cas de double
enchère reconnue par le commissaire-priseur, le lot sera immédiatement remis en vente, les personnes présentes pouvant concourir
à son adjudication.
Les acquéreurs paieront, en sus de l’adjudication : 25% TTC et 14,4% TTC pour les lots judiciaires précédés d’un astérisque.
À défaut de paiement en espèces, par chèque ou par virement, le retrait de l’objet pourra être différé jusqu’à l’encaissement.
Dès l’adjudication, l’objet est sous l’entière responsabilité de l’acquéreur. Celui-ci est lui-même chargé de faire assurer ses acquisitions.
OGER - BLANCHET décline toute responsabilité quant aux dommages que l’objet pourrait encourir, et ce, dès l’adjudication prononcée.
Sauf instructions précises, le lot qui n’aura pas été retiré par l’acquéreur le lendemain de sa vente avant 10h en salle sera entreposé à
ses frais au sous-sol de l’hôtel Drouot. Le magasinage n’engage pas la responsabilité de OGER - BLANCHET à quelque titre que ce soit.
Les lots retournés dans les locaux d’OGER BLANCHET feront l’objet d’un magasinage gratuit pendant 30 jours. Au-delà ils feront
l’objet d’une facturation de 1 ht € par jour.
Conformément à la législation en cas de mise en demeure restée infructueuse, Oger - Blanchet se réserve la possibilité de poursuivre
l’adjudicataire défaillant en paiement de sa dette ou de remettre le lot en vente sur folle en enchères, sans préjudice des dommages
et intérêts qui pourraient être réclamés à l’adjudicataire défaillant.
Les dimensions sont données à titre indicatif, les photographies ne sont pas contractuelles. Les mentions concernant l’état et les
restaurations des lots ne sont pas exhaustives, dans la mesure où des rapports précis sur l’état des oeuvres sont fournis sur simple
demande. Les mentions du catalogue ne peuvent en aucun cas exonérer les amateurs d’un examen physique des oeuvres. Une
exposition préalable permettant à l’acquéreur de se rendre compte de l’état des lots mis en vente, il ne sera admis aucune réclamation
une fois l’adjudication prononcée. Les indications portées au catalogue engagent la responsabilité de OGER - BLANCHET
compte tenu des rectifications annoncées au moment de la vente et portées au procès-verbal de la vente. En cas de différence entre
le catalogue et le procès verbal, c’est ce dernier qui prévaut.
La participation aux enchères de cette vente entraîne l’acceptation intégrale et sans réserve des conditions de la vente.
Les lots précédés du sigle ° sont la propriété d’un des actionnaires, salariés, ou d’OGER BLANCHET suite à un sinistre.
Conformément au décret n°2002-65 du 14 janvier 2002, le cabinet Teisseire-Pellerin indique par la mention « traité » la désignation des
pierres gemmes, matières organiques, perles de culture, ou perles fines qui ont subi, selon le cas un traitement par irradiation, par laser, par
colorant, diffusion en surface ou par emplissage (article 2).
D’autre part, le cabinet décrira les pierres gemmes modifiées par des « pratiques lapidaires traditionnelles» de la même manière que celles
qui n’auraient pas été modifiées. (articles 3).
Chaque laboratoire possédant ses propres techniques d’identification et établissant ses propres conclusions d’analyse, il est possible que les
résultats varient d’un laboratoire à un autre.
Les lots ne sont pas reproduits à taille réelle.