Maison de Ventes aux Enchères - 22, rue Drouot - 75009 Paris - France - T. +33 (0)1 42 46 96 95 - F. +33 (0)1 45 23 16 32 - contact@ogerblanchet.fr
  • United-Kingdom

LA FAYETTE Marie-Joseph-Paul-Yves Roch Gilbert Motier, marquis de.

Lot 19
1 200 - 1 500 €
Résultat: 1 500 €

LA FAYETTE Marie-Joseph-Paul-Yves Roch Gilbert Motier, marquis de.

Ensemble de 4 lettres signées. Du 4 avril au 31 mai 1821 ; formats in-4°. - LS avec 1 ligne autographe. Paris, 4 avril 1821 ; 2 pages 1/4 in-4°. " Quelqu'empressé que je fusse, mon cher Commettant, de donner une nouvelle pâture à la curiosité de M. de Mézy en attendant celle de M. Monier, je suis bien en retard de correspondance avec vous. [...] J'ai causé hier à la Chambre avec notre collègue Picot. B. Constant etM. Hardouin y etaient.Mon pauvre collègue Constant est toujours fort hypothéqué ; il vient de publier une traduction assez curieuse à laquelle ses notes ajoutent beaucoup de prix. S'il peut monter à la tribune nous allons surement avoir de lui un discours remarquable sur la proposition deM. Syreyes. Il n'est que trop vrai que les affaires de Naples vont mal. Voilà pourtant deux avantages qui restent ; il y aura là, tant mal que bien une tribune et les Autrichiens ont engagé une partie de leurs forces au fond de l'Italie tandis que la haute Italie fermente. Le Piémont organise des gardes nationales et des volontaires, je le sais positivement. La révolution de Gênes a été complette. La Liberté italienne quoique comprimée n'est pas étouffée ; elle est agitée de sentiment de sa nationalité et du besoin de son indépendance. Vous avez vu le rapport fait aux Cortez ; nos journaux ont retranché une phrase très sévère sur deux comités de troubles qu'on prétend exister à Bayonne et dans la rue de Richelieu. Je crains très fort que ces menées ne nous occasionnent une querelle sérieuse. On dit que l'Empereur de Russie a demandé passage pour une armée destinée contre l'Espagne ", etc. - LS. Paris, 18 avril 1821 ; 3 pages in-4°. " Les papiers publics vous ont fait connaître la discussion relative au règlement ; elle a produit de très bons discours : mon collègue Constant s'est surpassé lui-même. Plusieurs aveux intéressants sont sortis de l'opinion contraire. La France doit savoir à quoi s'en tenir sur ce point et sur bien d'autres. Nous allons traverser une discussion sur els grains pour arriver à la loi municipale. Tout le système de nos adversaires se tient et ce système ne sera pas arrêté par les discours et les arguments de tribune quelque beaux et evidents qu'ils soient ". etc. - LS avec 2 lignes autographes. Paris, 12 mai 1821 ; 3 pages 1/2 in-4°. " Il y a dans les affaires une espèce de stagnation ; mais je ne vois que la contre révolution qui fasse tous les jours un pas de plus. Le gouvernement demande- t-il une création de 12 évêchés, on en est déjà dans le rapport et par forme d'amendement à laisser au Roi la faculté d'en créer tant qu'il voudra. Il y a deux mois on se serait offensé d'une phrase sur les biens nationaux ; l'autre jour, à cette même tribune on a fait l'eloge de M. Bergasse, de son ouvrage, de ses doctrines [...]. Ce procès est une des circonstances les plus remarquables de ces derniers tems. Vous avez vu defendre à la tribune les corporations, les Jurandes, proscrire l'enseignement mutuel et l'instruction donnée au peuple, car cette partie du rapport de la commission des dépenses ne vous aura pas plus échappé que l'observation du Gal Foy sur les ecoles militaires. J'ai éprouvé hier une véritable affliction quelque soit mon peu d'espoir dans les décisions de la majorité ; je m'étais flatté que l'amendement si simple, si modeste et si humain de M. Cassaignole triompherait une fois de l'esprit de parti, j'en suis venu aux supplications envers des collègues d'une autre opinion, mais la haine contre l'institution du jury a prévalu sur un intérêt d'humanité ", etc. - LS. Paris 31 mai 1821 ; 3/4 page in-4°." Nos affaires vont toujours dans la même direction. Les débats sur les pensions ecclesiastiques et sur le domaine extraordinaire ont dû jeter dans la nation beaucoup de lumières sur les intentions de nos adversaires. Nous allons entamer le budget. Je vois que vous êtes bien aise d'avoir vu mon nom sur la liste des orateurs inscrits. Je n'ai pas la prétention d'influencer la majorité de la Chambre ", etc.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue