Maison de Ventes aux Enchères - 22, rue Drouot - 75009 Paris - France - T. +33 (0)1 42 46 96 95 - F. +33 (0)1 45 23 16 32 - contact@ogerblanchet.fr
  • United-Kingdom

LA FAYETTE Marie-Joseph-Paul-Yves Roch Gilbert Motier, marquis de.

Lot 15
1 200 - 1 500 €
Résultat: 1 500 €

LA FAYETTE Marie-Joseph-Paul-Yves Roch Gilbert Motier, marquis de.

Ensemble de 4 lettres signées. Du 19 février a u 3 mars1820 ; formats in-4°. - LS. Paris 19 février 1820 ; 3 pages 1/2 in-4°. " Il faudrait etre ici [...], pour juger la situation critique, bizarre et mobile dans laquelle nous nous trouvons. Ce n'est pas que la question ne soit toujours entre la revolution et la contre revolution à laquelle on travaille plus ardemment que jamais. Le malheureux assassinat du duc de Berry a beaucoup enflammé les passions ou plutôt leur a servi de prétexte. Il ya a dans le côté gauche deux opinions également bien intentionnées sans doute : l'une espère la majorité et craint tout ce qui peut la compromettre en effrayant les faibles et les timides ; l'autre, plus occupée de la nation que de la chambre, voudrait satisfaire l'impatience publique. Voilà pour surcroît de complication que les ministres contre révolutionnaires sont attaqués par les contre révolutionnaires ultras avec une violence qui ne permet plus de reconciliation entre eux. Nous avions quelques uns de nous préparé un acte d'accusation contre M. de Cases, M. Clausel en a produit un qui a la priorité ; nous avons suspendu notre coup de canon et aujourd'hui il est question d'un ministère tout à fait ultra. M. de Cases et ses amis sont perdus d'ici à deux ou trois jours à moins qu'ils ne retirent toutes leurs attaques à laCha mbre et à laloi des élections, à laliber té individuelle et à lapr esse ", etc. - LS. Paris 22 février 1820 ; 2 pages in-4°. " Je vous ai envoyé par la diligence [...] plusieurs exemplaires de mon développement sur la garde nationale avec [...] une lettre pour nos bons jeunes gens du Mans. J'ai envoyé leur pétition au Constitutionnel ; je l'ai donné au censeur et vous la trouverez dans le numéro d'aujourd'hui. Les journaux vous auront appris le départ de M. de Cases et la nomination de M. de Richelieu. On agitait hier au chateau la formation du nouveau ministère. Les communications entre les sociétés Laffitte et Ternaux ont amené de nouvelles déclarations réciproques et positives pour le maintien de la Charte et la Loi des élections. Il en sera surement de même pour les lettres de cachet et la censure ", etc. - LS. Paris 27 février 1820 ; 1 page 1/2 in-4°. " J'ai reçu la superbe carpe et je vosu en remercie bien. [...] On diffère de jour en jour la séance publique où M. Dupont de l'Eure doit faire le rapport des petitions. Le projet de loi a été fort critiqué dans les bureaux : en effet, il ne peut sous aucun rapport soutenir l'examen, même en mettant à part l'inconstitutionnalité, reste à savoir ce que l'esprit d'aristocratie et l'esprit ministériel jugeront à propos d'en faire. Les commissaires seront nommés demain ", etc. - LS. Paris 3 mars 1820 ; 1 page 1/2 in-4°. " L'adresse de la municipalité du Mans ne m'étonne pas ; il en arrive beaucoup de pareilles et cela sera ainsi tant que les magistrats des communes au lieu d'etre choisis par le peuple, seront nommés par le gouvernement et sous l'influence de la faction aristocratique. Les journaux vous apprendront que la Chambre a repoussé par l'ordre du jour les petitions de 53500 signataires demandant le maintien de la Charte et de la Loi des elections. Le rapport de mon ami Dupont de l'Eure était excellent, ses conclusions les plus simples du monde. On ne nous a pas opposé un argument qui valut la peine d'etre refuté. On a paru content de ce que nous avions dit ", etc.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue