Maison de Ventes aux Enchères - 22, rue Drouot - 75009 Paris - France - T. +33 (0)1 42 46 96 95 - F. +33 (0)1 45 23 16 32 - contact@ogerblanchet.fr
  • United-Kingdom
Lot 296
300 - 600 EUR
Laisser un ordre d'achat
Votre montant
 EUR
Enchérir par téléphone
Enchérir par téléphone

[PASCAL Claude]

Importante correspondance musicale, adressée à Claude Pascal, archivée dans un classeur.
Correspondants ayant écrit au compositeur: Claude Aveline: «Vous connaîtrez une librairie à l'ancienne manière, du temps que la culture existait pour elle-même et non pour enseigne d'un ministère prétentieusement ambigu.» - Il le questionne sur Chabrier et Offenbach; il lui relate un passage capital de la séance de sa municipalité. Sabine Vatin (9) «Un grand merci pour le brin muguet, heureusement personne ne l'avait dérobé ! Je vous enverrai du chocolat.»; Jean-Yves Chevalier(1) «Merci beaucoup pour l'envoi de votre "Partita" pour saxophone alto et piano.»; François Rauber(1) «Autant je connaissais les trois premiers numéros de ce recueil si aimablement dédicacé (interprété par Anne Baquet-Rauber) autant ai-je découvert les "Billes et Billard" et ... adorant les épinards, je ne les goûterai plus sans les associer à l'esprit de votre texte.»; Oscar Lagger «J'ai appris par le directeur des Éditions Labâtiaz, de St-Maurice (Valais) que vous vous étiez intéressé aux Exercices de culture vocale, que j'ai commis avec un ancien élève. Cela me touche beaucoup.»; Jean-François Zygel «Hélas ni sa carrière [Raymond Gallois-Montbrun] de violoniste, ni les idées principales qui ont présidé à son action à la tête du Conservatoire, ni son style musical en tant que compositeur, ni ses dernières oeuvres n'ont été évoqués.»; Myriam Chimènes «J'ai été très impressionnée par le récit de vos souvenirs d'enfant-Yniold. Ils me confortent dans l'idée qu'il est important de s'attacher à l'histoire dite contemporaine et de recueillir dans la mesure du possible les témoignages de ceux qui ont vécu une époque.» Daniel Lesur: «Je regrette bien que vous ne puissiez assister à l'exécution de ma cantate. Mais Samuel m'a promis de l'enregistrer, donc, en principe l'oeuvre sera diffusée à une date ultérieure.»; Éric Lipmann «Vos compositions sur le choix sont aussi charmante qu'inattendues. J'en ai transmis copie à la Direction de la Communication de la SMCF... Sait-on jamais ?»; Valentin Erben «Par le même courrier, je vous envoie une video-bande qui était enregistré à peu près il y a 10 ans à la Musikhochsdule de Vienne. Notre maître aimé, André Navarra expose dans cette bande sa technique de violoncelle.»; Jacques Castérède «C'est comme pour la musique: ai-je bien suivi un sillon qui semblait avoir été tracé pour moi ? En tout cas, je l'ai fait sans le savoir avec, me semble-t-il, beaucoup de doutes et d'inquiétudes et d'imperfections, même si je semblais sûr de moi.»; Jeanine Merley «J'ai le plaisir de vous informer que l'Académie des Beaux-Arts vient de vous décerner le prix Florent Schmitt de Composition Musicale, d'un montant de 6 000 Frs.»; Maurice Allard «Merci de ta très belle musique, de l'honneur que tu me fais et de ta fidèle amitié.»; Michel Navarra «Votre oeuvre a constitué un des temps les plus émouvants du concert.»; Jean-François Zygel «Comme je vous l'avais dit l'autre soir au théâtre de la Renaissance je n'aurais pas à choisir de nouveau professeur de musique de chambre puisque je démissionne du cycle de perfectionnement.»; Victoire Gavoty «Quelques amis de Bernard m'ont décidée à promouvoir la création d'une
Association des Amis de Bernard Gavoty.»; Marc Bleuse «Même si nous ne réussissons pas toujours à nous convaincre mutuellement, je pense que notre collaboration peut être fructueuse.»; Pierre Amoyal «Je viens de passer dix jours tranquilles près d'un lac au Canada et ai pu enfin approfondir votre suite pour violon seul.»; Bernard Gavoty «Je suis honteux de vous faire suivre la volumineuse lettre ci-jointe.
Mais je pense que peut-être, un de vos collaborateurs du Conservatoire aura le loisir et la capacité de fournir tous ces renseignements à M.
Chavalard.»; Pierre Fournier «Je regrette de rester loin de la scène musicale, mais c'est une nécessité absolue pour tenter de stabiliser mes dernières années.»; Henri Sauguet «Merci, cher ami, de tout coeur pour vous être si amicalement associé au grand honneur qui vient de m'être fait.»; Christian Ferras «J'ai (nous) essayé de faire de la musique et suis heureux si le résultat fut atteint.»; un poème autographe signé d'André Salmon «Étrennes à Chevrier 1931»;»
Dans ce classeur figurent également des photocopies de lettres de Claude Pascal à de nombreux correspondants sur les thèmes de la musique et de la littérature. Ensemble très intéressant
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue